Moi, stressé?
6
févr.
0
Equipe Norma Green Blog Home
Moi, stressé?

Stress, burn-out…qui n’en parle pas ?  Mais de quoi s’agit-il précisément ? C’est en fait un état de tension extrême qui, s’il n’est pas contrôlé, entraine des conséquences aussi bien physiques que mentales. Un sentiment d’être perpétuellement fatigué, une journée qui engloutit toute notre énergie, des tâches pourtant quotidiennes qui nous apparaissent soudain insurmontables, voilà un ensemble de signes qu’il ne faut pas prendre à la légère. On pense pouvoir tenir le coup, on tente de minimiser la situation. Et, malheureusement, on ouvre la porte à une dépression qui nécessitera un suivi médical plus ou moins long.

Le monde actuel avec ses contraintes et ses exigences s’attaque aux plus résistants d’entre nous. Deux réactions sont à éviter absolument :

-        Il y en a qui auront tendance à s’énerver, crier ou exploser en pleurs. Ils se réfugient souvent dans la nourriture, l’abus de cigarettes voire la boisson afin de calmer leurs angoisses. C’est extrêmement  destructeur pour la santé : problèmes cardiaques, soucis d’hypertension, obésité, alcoolisme…tant de maux dont les conséquences peuvent se révéler  désastreuses pour leur santé à court et à long terme ;

-        D’autres montreront en extérieur un calme étonnant qui ne permettra pas à leur entourage de soupçonner  la tempête qui couve sous cette apparence  contenue. Cela ne vaut hélas pas mieux… Leur système immunitaire s’en trouve souvent atteint : infections, fatigue chronique, rhumatismes, insomnie, eczéma…leur résistance à toutes les agressions du quotidien est mise à mal.

Mais, alors, comment réagir afin de faire face au stress sans dévier vers une de ces deux situations extrêmes ? Tout d’abord, il faut reconnaitre votre état dépressif. Sous-estimer ou nier de petits signaux d’alerte au niveau de sa santé, c’est leur permettre de s’installer et de s’aggraver au fil du temps. Il faut consulter rapidement votre médecin qui vous évaluera et apportera la solution la plus adaptée aux circonstances.  Un stress occasionnel peut être facilement  réglé sans de lourds stimulants artificiels qui risquent de créer une dépendance à long terme. Du sport, des loisirs créatifs, …tant d’occupations qui peuvent vous apporter une détente salvatrice !

Comment la phytothérapie et l’aromathérapie peuvent-elles vous aider ? 

Il existe naturellement tout un arsenal de plantes qui peuvent aider, mais l’important est de sentir et ressentir rapidement une amélioration, même minime.  Très important également … ne pas avoir de dépendance ou d’effets secondaires, ce qui est le cas avec la phytothérapie bien ciblée.

Deux axes de travail existent : par voie interne et par voie externe, nous allons donner quelques exemples pour chacun de ces axes.

Par voie interne :

Premier stade thérapeutique : les infusions médicinales :

-        Passiflore, camomille romaine, tilleul et lavande vraie en infusion (verser de l’eau bouillante sur le mélange de plantes médicinales et laisser infuser pendant une dizaine de minute. Boire deux à trois tasses sur la journée et bien sûr le soir, pour mieux dormir.

Deuxième stade thérapeutique plus concentré : les teintures et poudres intégrales de plantes :

-        Complexe en teinture ou en gélules (concentration 5 à 6 fois supérieure à la tisane), à prendre matin et soir et éventuellement à midi, en cas de stress important – notamment avec de la Valériane, Ballote noire, Passiflore (exemple : complexe NO STRESS).

-        Complexe qui facilite l’endormissement et assure un sommeil réparateur (par exemple le complexe SLEEPEX 6), à prendre environ 1 heure avant d’aller dormir.

 

Par voie externe :

Huiles essentielles par diffusion :

Exemple de mélange pour un flacon de 10ml :

HE de lavande fine : 120 gouttes

HE de Mandarinier : 60 gouttes

HE Ylang Ylang : 20 gouttes

Mettre en diffuseur électrique ou à bougie.

Les parfums et agents actifs dégagés par la diffusion assurent une action déstressante et agissent sur le système limbique, provoquant une réponse hormonale – beaucoup de formules existent avec des actions similaires...

 

Huiles essentielles de massage :

C’est la voie principale pour exercer une action thérapeutique avec les huiles essentielles.

Exemple de mélange pour un flacon de 50ml :

HE d’Ylang Ylang : 1 ml

HE de lavande fine : 1ml

HE de lemongrass : 1ml

HE de Petit grain bigaradier : 2ml

Ajouter de l’huile végétale de Macadamia pour obtenir les 50ml.

3 à 5 gouttes en application sur les poignets, 3 à 4 fois par jour.

Demandez toujours l’avis d’un thérapeute en cas d’allergie – par précaution, faites un test d’une à deux gouttes dans le creux du bras.

 

Un autre outil thérapeutique, souvent moins utilisé, mais pourtant efficace, notamment pour les enfants :

Les hydrolats de fleurs d’oranger et de lavande fine peuvent être utilisés par voie interne ou externe.

Par voie interne : diluer 10ml d’hydrolat dans +- 100ml d’eau minérale.

Par voie externe : appliquer l’hydrolat pur sur le plexus solaire et le bas du dos.

L’arsenal phytothérapeutique est très vaste et très riche, n’hésitez pas à nous consulter pour de plus amples informations, nous vous répondrons … très calmement.

 

Les recommandations de Norma Green : https://www.normagreen.be/18-antistress-sommeil

 


  

Laisser votre commentaire